Une vie de Simone Veil février 2018

index

Dans l’ensemble nous avons aimé le livre, où nous avons découvert une femme intelligente, d’une grande intégrité, qui a servi dans de nombreux gouvernements sans jamais se lier à aucun parti politique. Un destin extraordinaire, de nombreuses tragédies, à commencer par son incarcération dans un camp de concentration et la perte d’une bonne partie de sa famille. Simone Veil, aux yeux de ses détenteurs, avait le triple défaut d’être femme, juive et favorable à la législation sur l’avortement. Elle a su surmonter toutes les critiques avec grâce et distinction, ne déviant jamais de son idéal de justice et de progrès social. Le récit, très sobre jusqu’au point de manquer parfois d’émotions, décrit bien les divisions de la classe politique dans la France d’après-guerre.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s