Eldorado de Laurent Gaudé – Juillet 2018

 

indexLe roman Eldorado de Laurent Gaudé a suscité bien des commentaires… Un sujet d’actualité, la crise des réfugiés clandestins qui risquent leur vie pour rejoindre l’Europe, des passages déchirants écrits dans un style magnifique.. ce livre nous met au cœur d’un drame humain qui se banalise malheureusement au fil des années qui passent. Le livre est composé de deux histoires parallèles qui vont finir par se rejoindre : d’abord, le capitaine d’un navire italien chargé de secourir les immigrants clandestins perdus en mer. Ensuite, un jeune Algérien qui va tenter de passer par la Lybie pour rejoindre l’Europe. Des passeurs peu scrupuleux le dépouilleront de son argent, à la suite de quoi il décidera de tenter à nouveau sa chance en rejoignant le Maroc…. Le capitaine perdra le goût pour la vie à force de côtoyer la misère et le désespoir, tandis que le jeune homme se nourrira de son rêve de terre promise pour rejoindre l’Eldorado que représente l’Europe. .. Une histoire poignante où j’ai toutefois regretté que des sujets comme la corruption et la complaisance des pays d’où partent les migrants ne soient abordés que d’une manière secondaire. Pour cette raison, le personnage du Capitaine qui se charge de tous les « péchés » de l’Europe m’a paru excessif et déplacé.. J’attends vos commentaires 😊

Publicités

2 réflexions sur « Eldorado de Laurent Gaudé – Juillet 2018 »

  1. Le but de ce roman est l’empathie pour la tragédie des immigrants. Que cette femme dont le bébé a été jeté en pleine mer comme un sac d’ordures tue le responsable de cette tragédie ou non n’a aucune importance. Le capitaine se suicide comme il se sent coupable de complicité de cette société inhumaine qui est insensibilisée et tourne la page de journaux décrivant les nouvelles de centaines d’immigrants noyés. On peut comprendre l’état de dépression de ce capitaine qui se suicide.

    J'aime

    1. Je suis d’accord avec vous, mais c’est ce sentiment de culpabilité qui m’a gênée justement… Le roman nous amène toutefois à réfléchir sur ce problème que tout le monde s’accorde à qualifier d’insoluble.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s