Les Mots de Jean-Paul Sartre – 8 janvier 2019

sartre

Nous avons discuté ce matin d’un des derniers romans de Jean-Paul Sartre, Les Mots (paru en 1964), dans lequel il raconte son enfance jusqu’à l’âge de onze ans. Autobiographie assez complexe, dans laquelle nous avons retrouvé des thèmes déjà développés dans son œuvre. Le petit Jean-Paul, orphelin de père, est recueilli avec sa mère chez ses grands-parents maternels. Son existence devient la raison de vivre de cette petite famille recomposée, un huis-clos étouffant où il peine à affirmer sa vraie personnalité malgré tout l’amour qui l’entoure. Enfant surdoué et solitaire, il trouve dans la lecture, puis l’écriture, un échappatoire à ce vide existentiel qu’il ressent du fait même que son existence n’a pour but que de combler les attentes de sa famille.  Il se sent comme un imposteur qui joue la comédie de l’enfant imaginé par sa mère et ses grands-parents. Il explique que s’il avait eu un père il ne serait sans doute pas devenu écrivain. L’influence de son grand-père, homme érudit, féru de littérature mais aussi de caractère dominateur a sans doute été déterminante dans son existence. Le jeune Sartre n’a donc été (du moins dans cette partie de sa vie), que le jouet de la volonté des autres, et il dénonce l’imposture de sa vocation d’écrivain… Tout ceci est très complexe, exprimé par une écriture impeccable mais assez difficile à suivre parfois (du moins pour moi !..). Ceci est un livre à facettes multiples, à lire, et à relire…. 😊

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s