L’envers et l’endroit d’Albert Camus – 4 juin 2019

index

Très intéressante discussion ce matin au sujet du premier livre d’Albert Camus, L’envers et l’endroit, écrit à l’âge de vingt-deux ans.. Nous avons tous pensé que ce livre, dans lequel Camus ébauche déjà toutes les idées qui seront par la suite développées dans son œuvre, est en quelque sorte le brouillon de son tout dernier livre, Le premier homme, auquel il travaillait au moment de sa mort. Il y évoque bien sûr sa mère, sourde et illettrée, l’angoisse qu’une telle destinée a fait naître en lui, mais aussi son profond amour pour la vie, le soleil, la Méditerranée… C’est un livre qui, malgré son écriture parfois maladroite, est intéressant à lire en parallèle du Premier homme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s